Réservé aux abonnés

Restaurant de l’Etraz: humour et clin d’oeil à Maupassant au menu de sa résurrection

Fermé cet été par la police du commerce, l’établissement de Nyon, rebaptisé «Café Bel-Ami», vient d’être repris par deux nouveaux gérants. Ils misent sur l’originalité pour séduire les clients.
23 nov. 2018, 16:02 / Màj. le 23 nov. 2018 à 16:02
Claudio Moraga est l'un des deux gérants du café-restaurant Bel-Ami.

Au dernier épisode, le café-restaurant de la route de l’Etraz 52 avait dû fermer ses portes. C’était au mois d’août et les gérants de cet établissement, qui se nommait alors «Aux 1000 et 1 Braises», s’étaient retrouvés dans le viseur de la police du commerce. De l’histoire ancienne, désormais, puisque le lieu a rouvert au tout début du mois d’octobre avec de nouveaux propriétaires. Il a été rebaptisé «Café Bel-Ami», en r&eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois