Réservé aux abonnés

Un dénouement attendu

Le procès du "meurtre de Cointrin" qui aurait vu une Rolloise engager un tueur à gages pour supprimer son mari a débuté hier.
06 août 2015, 09:36
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6050322.jpg

lmorel@lacote.ch

C'est hier au Palais de Justice de Genève que le procès du "meurtre de Cointrin" a été lancé. En novembre 2008, un tueur à gages aurait été engagé par une Rolloise et sa mère. La victime a été tuée de deux balles dans la tête. La femme de celle-ci ainsi que le tueur présumé risquent la prison à vie.

Le procès s'annonce des plus complexes tant les faits sont contestés par les différentes parties. L'accusation affirme que le meurtre a été commis par cupidité alors que la défense assure que la victime était une personne dangereuse, qui faisait peur à sa femme. Hier déjà, l'émot...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois