Un gendarme grièvement blessé à Trélex mercredi soir

Un gendarme vaudois a été grièvement blessé à Trélex dans la nuit de mercredi à jeudi, alors qu'il tentait d'arrêter un véhicule suite à un hold-up à Saint-Cergue. Le conducteur n'a pas obtempéré à ses signes d'arrêt et l'a volontairement heurté. Il a été transporté en ambulance à l'hôpital. Suite aux recherches, un individu a été interpellé. Le procureur de service a ouvert une instruction pénale.
03 août 2015, 19:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Mercredi 16 novembre 2011, dans la soirée, suite aux cambriolages qui se déroulent dans la région, deux patrouilles de la Police cantonale effectuaient un contrôle des occupants des véhicules sur la route principale Nyon - St-Cergue, au lieu dit la " Main de Gingins". Une petite voiture de marque française est arrivée et son conducteur a ralenti. Alors que le gendarme se trouvait sur le centre de la chaussée, lui faisant signe de s'arrêter, cet usager n'a pas obtempéré et a accéléré, renversant volontairement le policier et poursuivant rapidement sa route en direction de Nyon.

Une patrouille a immédiatement pris en chasse le véhicule qui a effectué une embardée dans le giratoire de Migerendes. Un dispositif de recherches a été mis en place dans le secteur et un individu a été interpellé peu après. Il s'agit d'un ressortissant marocain de 24 ans.

Le gendarme blessé souffre de fractures aux deux jambes. Il s'agit d'un sergent de 59 ans incorporé dans la région Ouest.

Cette intervention a nécessité l'appui d'une ambulance, d'une patrouille du Corps des gardes frontières (Cgfr), de 1 patrouille de la Police municipale de Nyon, de 3 patrouilles du Centre d'intervention régional (CIR) de Bursins et de 2 patrouilles du CIR Lausanne, ainsi que de 3 patrouilles canines des Cgfr et des Polices cantonales genevoise et vaudoise.

Le procureur de service a ouvert une instruction pénale, confiée aux inspecteurs de la Police de sûreté qui poursuivent les investigations.