Réservé aux abonnés

Un grand-père accusé d’abus

La Cour correctionnelle devra trancher entre la version d’une jeune fille et celle de son grand-père. De grands doutes subsistent.
03 oct. 2016, 23:39 / Màj. le 04 oct. 2016 à 00:01
Le Vaud, Camping, Samedi 4 août 2012, residentiel, Mobile-Home, © Céline Reuille

dominique suter

suter@lacote.ch

Faute d’avoir été témoin des actes qui ont abouti à une comparution devant la justice pour actes d’ordre sexuel avec des enfants, nul n’est en mesure de savoir qui dit vrai, qui dit faux. Car il est vrai que la victime a semé un grand doute dans l’esprit des magistrats, ce lundi. Aussi, afin d’éviter qu’une erreur judiciaire ne soit commise, la présidente Erica Riva Annaheim a suspendu l’audience et demandé à la procureure Carole Deletra quelques compléments d’enquête.

Les faits tels que résumés dans l’acte d’accusation remontent à l’été 2011. A cette époque, Aude*...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois