Réservé aux abonnés

Un tandem pour faire revivre le Bœuf Rouge

Deux jeunes restaurateurs ont repris l’auberge communale dès le 1er décembre «pour la rendre aux villageois».
22 déc. 2016, 00:33 / Màj. le 22 déc. 2016 à 00:49
Crassier, mercredi 7 décembre 2016, Restaurant "Au Boeuf Rouge", portrait des nouveaux tenancier, Gabriel Burger (tablier) est à la cuisine et Rémy Cantale (noeud papillon) est au service, photos Cédric Sandoz

Le restaurant Au Bœuf Rouge, propriété de la commune de Crassier, vient de connaître un nouveau changement de gérants. Depuis le 1er décembre, ce sont Rémy Cantale et Gabriel Burnier qui tiennent les rênes de l’établissement, le premier dans leur jeune carrière de restaurateurs.

Les deux amis se connaissent depuis leurs cours dans une école hôtelière genevoise qu’ils ont fréquentée ensemble. Rémy Cantale a complété sa formation en passant par la Haute école de gestion de Genève, tandis que son complice partait à la découverte des cuisines du monde entier en fréquentant plusieurs chefs...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois