Réservé aux abonnés

Une épicière passionnée s'en va

Gérante du magasin depuis onze ans, Marianne Dill passe la main.
03 août 2015, 19:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5490466
lmorel@lacote.ch Une dame entre dans l'épicerie de Marianne Dill, à Marchissy, et lui demande du pain. Seulement, la tenancière se confond en excuse car son stock journalier est écoulé. Elle doit alors proposer à sa cliente du pain tout juste dégelé. Que celle-ci accepte sans broncher et avec le sourire. Car elle sait que pour Marianne Dill, le client est roi. "Lorsque quelqu'un me demande un produit, j'essaie le plus possible de l'avoir toujours dans mon étalage, relève l'épicière. Au début, cela m'a aidé à constituer mon assortiment de produits. Je veux que les gens puissent trouver de to...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois