Réservé aux abonnés

Vent de colère sur la clinique

Syndicats et politiciens ont manifesté vendredi leur soutien aux licenciés de la Providence, clinique neuchâteloise convoitée par GSMN SA.
07 août 2015, 10:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6795060.jpg

aguenot@lacote.ch

Vendredi matin, syndicats et politiciens ont manifesté aux abords de la clinique de Genolier, siège du groupe hospitalier privé GSMN SA. L'action visait à soutenir les 22 employés licenciés lundi dernier de l'hôpital neuchâtelois de la Providence. Les revendications des manifestants étaient au nombre de deux: l'annulation desdits licenciements et le maintien de la convention collective de travail "Santé 21", accord qui couvre l'ensemble des employés du secteur de la santé en terres neuchâteloises et rompu récemment par La Providence.

La gauche au rendez-vous

Parmi la quara...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois