Réservé aux abonnés

Vingt-deux mois ferme pour des vols

06 août 2015, 10:40
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6250831.jpg

La Cour correction-nelle de La Côte, à Nyon, a rendu son verdict jeudi, à l'encontre d'un jeune Russe que nous avions choisi d'appeler Boris, dans notre édition de mercredi. Elle l'a condamné à 22 mois de prison ferme, soit quatre mois de moins que ce qu'avait requis le Ministère public. Partant du fait que ni le vol en bande ni celui par métier n'avaient été retenus, son défenseur, Me Eric Muster (photo), entend faire appel de cette décision. " Dans deux cas , affirme-t-il, le doute subsiste sur la responsabilité de mon client, notamment, dans le cambriolage du magasin Vis-à-Vis à Pailly. ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois