Réservé aux abonnés

Patrick de Preux sur la sellette pour une affaire d’héritage

Le municipal de Buchillon et président du Lausanne Hockey Club (LHC) est jugé depuis hier. Il clame son innocence.
07 juin 2017, 00:40
/ Màj. le 07 juin 2017 à 01:39
Patrick De Preux, President of the Lausanne Hockey Club,  speaks to the media before the new season of the National League A (NLA) Swiss Championship, during a press conference, in Lausanne, Tuesday, September 2, 2014. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SCHWEIZ EISHOCKEY LAUSANNE

Le procès du notaire Patrick de Preux et d’un gestionnaire de fortune s’est ouvert à Lausanne. Ancien député libéral, le patron du LHC se trouve sur la sellette pour une affaire d’héritage dans laquelle il conteste toute action illégale. Même s’il reconnaît «une mémoire défaillante» pour certains éléments.

L’affaire a fait déjà couler beaucoup d’encre vu la personnalité d’un des prévenus et la nature du cas. Ses ingrédients rappellent en effet d’autres procès célèbres. Le contexte: une femme âgée qui n’a plus toute sa tête, une fortune qui se monte à plusieurs millions de francs, pas d’héritier...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois