Réservé aux abonnés

Pister alzheimer grâce au cerveau

En observant la manière dont circule le sang, des chercheurs pensent diagnostiquer de manière précoce alzheimer.
25 août 2015, 16:12
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_9315332

UNIVERSITE DE GENEVE

info@lacote.ch

Dans le cerveau, la façon dont le sang circule est porteuse de multiples informations. Lorsqu'une zone cérébrale est activée, l'afflux sanguin s'intensifie, et l'apport en oxygène augmente. En observant les variations du flux sanguin, il est donc possible de déterminer quelles zones sont à l'oeuvre et comment elles collaborent ensemble.

Partant de ce principe, les chercheurs Isik Karahanoglu et Dimitri Van De Ville, de l'EPFL et l'Université de Genève, sont parvenus à visualiser en temps réel et précisément les zones d'activation du cerveau. Pou...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois