Réservé aux abonnés

Pour le sourire des enfants

Arrivée d’Espagne à 10 ans, Elvira Rölli a grandi au bord du Léman et décidé de vouer sa vie aux autres.
18 juin 2017, 23:35
/ Màj. le 19 juin 2017 à 05:36
Nyon, Quai 23, Vendredi 2 juin 2017, Portrait Communautés, Elvira Rölli, Photos Céline Reuille

marion police

info@lacote.ch

«Mon histoire n’a rien d’extraordinaire, c’est celle de beaucoup de gens venus en Suisse dans les années septante», commence Elvira Rölli. Pourtant, il y en a des choses à dire sur la vie de cette femme de caractère, mère de trois jeunes hommes et vice-syndique d’Arzier. Elvira Rölli est née en Galice en 1961. De condition modeste, ses grands-parents étaient meuniers et sa mère œuvrait à leurs côtés. Mais la famille n’étant pas propriétaire du terrain qu’elle exploitait, un jour, il a fallu partir. Le père d’Elvira Rölli est venu chercher du travail en Suisse dès 196...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois