Réservé aux abonnés

Rassemblement interdit

02 nov. 2016, 23:30
/ Màj. le 03 nov. 2016 à 00:01

Le gouvernement vaudois interdit la conférence sur le nationalisme prévue samedi dans la région lausannoise. Il invoque des risques pour l’ordre public, a-t-il indiqué hier dans un communiqué.

La mesure décidée par le Conseil d’Etat a été prise en application de la clause générale de police. Elle est valable sur l’ensemble du territoire cantonal et elle reste applicable si la date précitée est différée, ajoute le gouvernement dans sa laconique communication.

Scène d’extrême-droite

La manifestation annoncée mentionnait trois orateurs, dont Philippe Brennenstuhl, fondateur et président du Parti nat...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an