Réservé aux abonnés

Une fillette d’Yverdon a périLe foyer Frank-Thomas sera rénové

17 juil. 2016, 23:04
/ Màj. le 18 juil. 2016 à 00:01

Avec ses 135 places, il ne sera finalement pas détruit avant fin 2019. Un accord a été trouvé entre la ville de Genève, le canton et la direction du CEVA pour permettre son exploitation pendant encore trois ans et demi.

Le foyer est bâti sur une parcelle proche de la future gare du CEVA. La ville de Genève avait signifié en janvier à l’Hospice général que les lieux devaient être libérés cet été. Mais les défenseurs des migrants et la gauche s’opposaient à la destruction du centre, qui dispose de chambres individuelles.

Un accord ayant été trouvé sur la non-utilisation du terrain pour les prochai...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois