Réservé aux abonnés

Vestiges pillés à Palmyre confisqués aux Ports francs

04 déc. 2016, 23:29
/ Màj. le 05 déc. 2016 à 00:01

Le Ministère public genevois a confisqué neuf biens culturels provenant notamment de la cité antique de Palmyre, en Syrie. Ces vestiges archéologiques entreposés aux Ports francs de Genève provenaient de pillages.

Ces pièces seront restituées aux Etats d’où ils proviennent, annonce vendredi le Ministère public genevois. En attendant, ils seront confiés au Musée d’art et d’histoire pour être exposés.

Du premier siècle

Deux-bas reliefs funéraires et une tête de prêtre coiffé de sa tiare viennent de Palmyre. Ils sont datés du Ier au IIIe siècle de l’ère chrétienne.

Cinq objets, dont deux st...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois