07.01.2019, 15:01
Lecture: 7min

Jeunes entrepreneurs, quatre clés pour survivre à la première année

Premium
chargement
Antoine Matthey-Jaquet, co-fondateur de Nautic Art à Founex, est un spécialiste de la restauration des bateaux en bois. Ici l'un des modèles sous une tente du chantier.

Esprit d’entreprise Jeunes entrepreneurs de La Côte, ils ont créé leur entreprise en janvier 2018. Au moment de souffler la première bougie, ils reviennent sur cette année de lancement de leur activité… pas de tout repos!

Les conseils délivrés aux candidats qui se lancent dans la création de leur entreprise sont censés les aider à construire une base solide, voire à renoncer en constatant par anticipation un échec quasiment annoncé. Mais à en croire les quatre entrepreneurs de la région de La Côte qui soufflent chacun la première bougie de leur société ces jours-ci, c’est impossible de penser à tout et la prise de risque fait partie du jeu.

D’emblée, chacun affirme...

À lire aussi...

RolleLe «Grapillon régénéré par Opaline Factory» pétille à nouveau dans les verresLe «Grapillon régénéré par Opaline Factory» pétille à nouveau dans les verres

Notre économieComment flâner dans la région depuis son canapéComment flâner dans la région depuis son canapé

Notre économieLa cybersécurité a le vent en poupe et garde l'humain en toile de fondLa cybersécurité a le vent en poupe et garde l'humain en toile de fond

Notre économieGland: à 75 ans, Schilliger a plus que jamais la main verteGland: à 75 ans, Schilliger a plus que jamais la main verte

Economie localePour décoller, ces entrepreneurs choisissent d’être accompagnésPour décoller, ces entrepreneurs choisissent d’être accompagnés

Top