Fin des curatelles imposées

chargement

VAUD Dès 2018, les Vaudois ne seront plus forcés de prendre en charge un pupille. L’Etat cherche des volontaires.

  30.05.2017, 00:19
Premium
La ministre Béatrice Métraux a présenté hier la réforme du système, fruit de plus de deux ans de travail.

sophie dupont - le courrier

info@lacote.ch

En janvier prochain, les curatelles forcées n’existeront plus. C’est la fin d’une exception vaudoise, qui obligeait tout citoyen sollicité à prendre en charge les affaires administratives d’une personne dans l’incapacité de défendre ses intérêts.

Les 5000 curateurs actuels auront le choix de continuer ou non leur engagement. Aujourd’hui, environ 70% des curateurs sont privés contre...

Top