08.04.2019, 12:00
Lecture: 6min

Ils sont aux petits soins pour le bonheur de leurs poules

Premium
chargement
A Eysins, Jacques et Annie Olivier, avec leur fils Emile, s'occupent de la meilleure façon possible de leurs poules.

Aviculture Pour savoir si vous consommez des œufs pondus dans la joie, vous pouvez d’abord rencontrer les poules heureuses. Dans la région, plusieurs aviculteurs assurent les meilleures conditions à leurs gallinacés.

La crête bien droite, les plumes brillantes et fournies, les poules heureuses grandissent dans un environnement sain, mais tout ne dépend pas seulement de l’espace et des installations dont elles disposent. Il faut aussi connaître leurs mœurs collectives et leurs comportements individuels. Lorsque des poules s’ennuient ou sont stressées, cela peut barder dans le poulailler. Stimulées et entourées,...

À lire aussi...

VigneMont-sur-Rolle accueille la réplique du Conservatoire mondial du chasselasMont-sur-Rolle accueille la réplique du Conservatoire mondial du chasselas

Réseau écologiqueBiodiversité: le peuple de l’herbe revient vite dans les prairies restauréesBiodiversité: le peuple de l’herbe revient vite dans les prairies restaurées

PerroyLe château de Malessert a de nouveaux propriétaires venus d’AlsaceLe château de Malessert a de nouveaux propriétaires venus d’Alsace

VinsPaléo 2020, c’est une édition qui se dégustera mais sans le sonPaléo 2020, c’est une édition qui se dégustera mais sans le son

ViticultureD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventeraD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventera

Top