5% des Allemands forcés d'avoir deux emplois

chargement

statistiques 5% de la population active allemande est contrainte d'avoir deux emplois pour boucler les fins de mois. Il s'agit en majorité de femmes salariées, âgées de 35 à 55 ans.

  07.08.2015, 15:21
Les chiffres esquissent un portrait-robot de ces travailleurs: en majorité des femmes salariées, âgées de 35 à 55 ans.

Environ 2 millions d'Allemands, soit 5% de la population active, sont forcés de cumuler au moins deux emplois pour vivre. Un chiffre en nette augmentation ces dernières années, selon des données officielles publiées mercredi.

En 2014, 5% de la population active allemande a occupé au moins un Autre emploi à côté de son activité principale, a annoncé l'Office fédéral des statistiques Destatis dans un communiqué. Cette proportion a augmenté de 13% par rapport à 2011.

Les chiffres esquissent un portrait-robot de ces travailleurs: en majorité des femmes salariées, âgées de 35 à 55 ans.

Le cumul d'emplois touche en effet 5,4% des femmes actives, contre 4,6% des hommes. Par tranche d'âge, 35-44 ans (5,8%) et les 45-54 ans (5,5%) sont ceux qui occupent le plus fréquemment plusieurs activités.

Destatis explique que les femmes sont plus concernées que les hommes, car ce sont aussi elles qui occupent le plus d'emplois à temps partiel en Allemagne. Un facteur déterminant qui pousse à la recherche d'une activité complémentaire.

Le deuxième emploi est la plupart du temps un travail salarié pour les Allemands concernés (60,5%), même si un peu plus d'un tiers (34,5%) d'entre eux s'établissent comme travailleurs indépendants. En moyenne, l'emploi annexe correspond à 8,5 heures de travail par semaine.

Faible taux de chômage

Ces chiffres nuancent la réalité du marché de l'emploi en Allemagne, un pays souvent cité en exemple en Europe et qui jouit d'un quasi plein-emploi dans certaines régions. L'Allemagne connaît actuellement le plus faible taux de chômage (6,4% en mars, en données corrigées des variations saisonnières) depuis sa réunification en 1990.

L'Allemagne a entrepris une importante libéralisation de son marché du travail entre 2003 et 2005, grâce aux réformes voulues par l'ancien chancelier Gerhard Schröder. Le pays est actuellement le moteur économique du Vieux continent, mais diverses études rappellent régulièrement que les inégalités s'y acroissent depuis plusieurs années.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AGRICULTUREAides d’urgence de l'ONU aux petits paysansAides d’urgence de l'ONU aux petits paysans

AGROALIMENTAIRELindt & Sprüngli a relevé ses objectifs: le marché du chocolat est en pleine formeLindt & Sprüngli a relevé ses objectifs: le marché du chocolat est en pleine forme

AutomobileEuropcar va se remarier à VolkswagenEuropcar va se remarier à Volkswagen

Europcar va se remarier à Volkswagen

15 ans après leur séparation, Volkswagen rachète Europcar, alors que ses propriétaires avaient refusé une première...

  28.07.2021 22:08

CONSTRUCTIONConstruction: la France est en manque de boisConstruction: la France est en manque de bois

La France en manque de bois

La pénurie de bois déstabilise une filière qui emploie 400 000 personnes en France, considérée comme prioritaire pour...

  28.07.2021 06:48
Premium

AUTOMOBILEMobilité électrique en Europe: course effrénée à la fabrication de batteriesMobilité électrique en Europe: course effrénée à la fabrication de batteries

Top