Attractivité fiscale: les pays toujours en compétition

chargement

imposition La crise du Covid n’a pas ralenti la bataille de l’attractivité fiscale entre les Etats. Le taux moyen d’impôt sur les sociétés continue de diminuer, à 20% contre 28,3% en 2000, montre l’OCDE.

Par ANNE CHEYVIALLE – Figaro
  31.07.2021, 00:01
Lecture: 4min
Premium
En Suisse, le taux d’imposition moyen des sociétés est de 15% et  le taux d’imposition le plus bas de 11,91%. Photo: siège de la multinationale Glencore à Baar, dans le canton de Zug.

Voilà de quoi donner du grain à moudre aux partisans d’une réforme de la fiscalité internationale et la mise en place d’un impôt minimum mondial des entreprises. Le nouvel état des lieux de l’OCDE concernant l’impôt sur les sociétés (IS), publié jeudi, montre bien que la course à la compétitivité fiscale entre Etats n’a pas ralenti avec la crise du Covid. Le taux moyen d’IS continue de reculer, à 20% contre 20,2% l’an dernier, comparé à 28,3% en 2000. «Tous les...

À lire aussi...

ImpôtsFiscalité des entreprises: la course d’obstacles est lancéeFiscalité des entreprises: la course d’obstacles est lancée

La course d’obstacles est lancée

Le «big bang» de la fiscalité des entreprises est accepté en principe, reste à le construire. Les délais fixés sont...

  13.07.2021 07:01
Premium

économieFiscalité des entreprises: la résistance à l'impôt minimal de 15% s’organiseFiscalité des entreprises: la résistance à l'impôt minimal de 15% s’organise

FiscalitéFiscalité: la Suisse adhère à l’accord de l’OCDE, sous certaines conditionsFiscalité: la Suisse adhère à l’accord de l’OCDE, sous certaines conditions

RéformeFiscalité: vers un impôt mondial sur le bénéfice plus élevé, la Suisse sous pressionFiscalité: vers un impôt mondial sur le bénéfice plus élevé, la Suisse sous pression

FISCALITÉRéforme fiscale mondiale: hausse d’impôts en vue pour les entreprisesRéforme fiscale mondiale: hausse d’impôts en vue pour les entreprises

Top