17.07.2018, 10:46

Auto: au Tessin, Amag est soupçonné par la Comco de s'être entendu avec des concurrents sur les prix

chargement
Amag est soupçonné d'entente cartellaire avec ses concurrents (illustration).

enquête Le distributeur des marques du groupe Volkswagen Amag est dans le viseur de la Commission de la concurrence. Il se serait entendu sur les prix, avec ses concurrents, lors d'appels d'offres du canton et des communes du Tessin.

La Commission de la concurrence (Comco) soupçonne Amag, distributeur des marques du constructeur allemand Volkswagen, et d'autres concessionnaires d'accords illicites sur les prix au Tessin. Le gendarme helvétique de la concurrence a ouvert dans la foulée une enquête. L'importateur zurichois rejette les accusations en bloc et clame son innocence.

Lancée le 26 juin, l'enquête vise Amag automobiles et moteurs SA et ses sociétés affiliées, ainsi que d'autres revendeurs de véhicules de différentes marques du groupe Volkswagen au Tessin, a précisé la Comco dans une communication datée de mardi et publiée dans la Feuille fédérale.

Amag serein

Dans un communiqué, le principal distributeur automobile de Suisse a confirmé avoir été informé de l'enquête le jour de son ouverture et assure "offrir sa pleine et entière collaboration" aux autorités. Amag insiste sur le fait qu'à ce jour, aucun élément ne lui a permis de corroborer une éventuelle infraction.

"L'enquête a été lancée en raison d'indices d'accords sur des soumissions lors d'appels d'offres publics pour la livraison de véhicules et de flottes de véhicules dans le canton du Tessin", a détaillé le régulateur.

Selon ce dernier, les revendeurs locaux de véhicules du groupe Volkswagen auraient convenu de leurs offres au canton italophone et aux communes tessinoises dans les années 2012, 2013 et 2014.

"Pas de cartel"

"Il n'y a pas de cartel", a affirmé à AWP Oliviero Milani, membre de la direction d'Amag responsable du marché tessinois. "Dans un marché aussi disputé, si nous nous mettions à gonfler nos prix, nous nous ferions vite griller la politesse par un concurrent", a-t-il ajouté. "Nous attendons avec sérénité la clôture de l'enquête qui fera la lumière sur notre innocence".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MédiasMédias: suite au feu vert de la Comco, l'ATS et Keystone peuvent fusionnerMédias: suite au feu vert de la Comco, l'ATS et Keystone peuvent fusionner

L'ATS et Keystone peuvent fusionner

L'ATS et Keystone peuvent fusionner, suite au feu vert de la commission de la concurrence (Comco). Les deux agences se...

  26.02.2018 18:51

ConcurrenceLa Poste amendée à hauteur d'environ 22,6 millions de francs par la COMCOLa Poste amendée à hauteur d'environ 22,6 millions de francs par la COMCO

tensionsHockey sur glace: nouvel épisode dans la bataille pour les droits de diffusion entre UPC et Swisscom arbitrée par la COMCOHockey sur glace: nouvel épisode dans la bataille pour les droits de diffusion entre UPC et Swisscom arbitrée par la COMCO

Moteurs truquésMoteurs truqués: le Tribunal pénal fédéral ouvre une enquête contre Volkswagen et AmagMoteurs truqués: le Tribunal pénal fédéral ouvre une enquête contre Volkswagen et Amag

TricheScandale Volkswagen: Amag a remis aux normes 1'000 véhicules en Suisse... sur 175'000Scandale Volkswagen: Amag a remis aux normes 1'000 véhicules en Suisse... sur 175'000

Top