«C’est aux usagers de décider»

chargement

VIE PRIVÉE En marge du sommet sur les cyberrisques, à Zurich, Google dit stopper «une grande partie» des programmes qui lui sont proposés.

Par Ariane Gigon
  29.06.2017, 23:19
Lecture: 4min
Premium
Úlfar Erlingsson, chercheur chez Google, estime que les gens sont bien informés de la sécurité sur internet.

La collecte des données sur internet n’est pas seulement un danger pour les usagers et surtout leur vie privée, mais aussi une chance: celle, précisément, de détecter les risques et les attaques. Invité lundi au sommet sur les cyberrisques de l’Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich, Úlfar Erlingsson, chercheur chez Google, à Mountain View, en Californie, estime que les...

À lire aussi...

CONJONCTURELes entreprises suisses en bonne forme, malgré ou grâce à la pandémieLes entreprises suisses en bonne forme, malgré ou grâce à la pandémie

prévisionsTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernaleTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernale

Mise en gardeCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligneCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligne

marché de l’automobileLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasionsLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasions

Le prix des autos neuves pourrait bondir

La pénurie de composants électroniques et à la hausse du coût des matières premières pourraient bien provoquer un...

  25.10.2021 10:47

ParadoxeClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossilesClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossiles

Top