23.09.2020, 00:01
Lecture: 5min

Choc de la pandémie atténué

Premium
chargement
Choc de la pandémie atténué

CONJONCTURECONJONCTURE Le recul des affaires est moins marqué en Suisse romande que dans le reste du pays, selon une étude des banques cantonales.Le recul des affaires est moins marqué en Suisse romande, selon une étude des banques cantonales.

L’économie romande va connaître, en raison du confinement de ce printemps et de ses suites, le recul le plus marqué de son histoire, depuis le premier choc pétrolier de 1974. Mais ce plongeon doit être moins marqué que la moyenne nationale, selon une étude des banques cantonales romandes. Publiée hier avec l’appui de l’Institut Crea et du Forum des 100, elle anticipe un plongeon des affaires de 5,7% du produit intérieur...

À lire aussi...

SciencesLe béton textile, nouveau paradigme de construction? La chronique immobilière de l’EPFLLe béton textile, nouveau paradigme de construction? La chronique immobilière de l’EPFL

CORONAVIRUSSociétés préparées, mais vulnérablesSociétés préparées, mais vulnérables

CriseEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vagueEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vague

FinancesBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachatBanques: le directeur général d’UBS ne croit pas à une possibilité de rachat

En difficultéCoronavirus: le tourisme ne se remettra pas de la crise avant 2023Coronavirus: le tourisme ne se remettra pas de la crise avant 2023

Top