Comptes 2014 du canton de Vaud légèrement excédentaires

chargement

ECONOMIE CANTONALE Pascal Broulis a le sourire mais sans en rajouter. L'homme qui tient les cordons de la bourse dans le canton estime que les 800'000 francs d'excédents signent un exercice 2014 bon. Les charges ont cependant augmenté, le canton de Vaud est parmi les plus dépensiers de Suisse.

Par ATS
  07.08.2015, 15:14
Le projet vaudois de réforme de la fiscalité des entreprises avance. Dans un rapport intermédiaire au Grand Conseil, le Conseil d'Etat maintient le cap et propose de réduire le taux de base pour l'imposition des bénéfices à 13,79% net dès l'entrée en vigueur de la réforme fédérale.

Les comptes 2014 du canton de Vaud sont "bons, mais pas excellents", a indiqué vendredi le conseiller d'Etat Pascal Broulis. Ils se soldent par un excédent de 800'000 francs dans "un Environnement ultra complexe". Le rythme de croissance des charges préoccupe alors que les revenus d'impôts stagnent. "Nous sommes dans le top des cantons qui dépensent le plus en Suisse", a souligné le chef du Département des finances et des relations extérieures. Et ce rythme ne va pas pouvoir "perdurer longtemps", a-t-il mis en garde.

Charges en hausse, canton dépensier

Les charges se sont élevées à 9,517 milliards, un montant qui inclut des écritures de bouclement pour 599 millions (841 en 2013). Elles ont ainsi augmenté de 322 millions de francs par rapport à 2013, soit une hausse de 3,7%. Les revenus ont atteint 9,518 milliards de francs, soit une progression de 72 millions (0,8%) en comparaison avec 2013. L'impôt sur le revenu n'augmente que de 1,1%, moins que le que PIB cantonal estimé à 1,9% l'an dernier et de la croissance de la population (1,6%).

La dette remonte

Outre les ressources qui "se tassent", la dette remonte après neuf exercices baissiers, passant de 475 à 575 millions de francs. Si Pascal Broulis ne goûte guère l'inversion de la courbe, il a rappelé qu'à son arrivée aux finances, le canton devait payer aux banques 316 millions d'intérêts, contre 2 millions actuellement. Côté investissements nets, le canton a dégagé 303 millions de francs en 2014, 67 millions de moins qu'au budget, mais 62 millions de plus qu'en 2013. Le parc immobilier se taille la part du lion avec 144,5 millions. Si les comptes 2014 sont bons, l'environnement politique inquiète visiblement beaucoup le conseiller d'Etat, pour qui la Suisse perd de sa stabilité. Les récents votes (initiative "1:12" et sur l'immigration de masse) ou le prochain sur les successions mettent à mal la prévisibilité helvétique.

BNS contestée

La Banque nationale suisse (BNS) est aussi "une préoccupation", a déclaré Pascal Broulis, partisan de la création d'un fonds souverain pour la Suisse. Que des intérêts négatifs frappent les spéculateurs étrangers, le ministre n'a rien contre, en revanche que le canton ait dû payer en février 84'000 francs à ce titre lui reste en travers de la gorge. Faudra-t-il que nous devenions notre propre banquier, faudra-t-il créer une agence bancaire cantonale?, s'est-il interrogé. "C'est aberrant".


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

internetStreaming: avec «blue Play», Swisscom tente de résister à NetflixStreaming: avec «blue Play», Swisscom tente de résister à Netflix

CONJONCTURELes entreprises suisses en bonne forme, malgré ou grâce à la pandémieLes entreprises suisses en bonne forme, malgré ou grâce à la pandémie

prévisionsTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernaleTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernale

Mise en gardeCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligneCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligne

marché de l’automobileLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasionsLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasions

Le prix des autos neuves pourrait bondir

La pénurie de composants électroniques et à la hausse du coût des matières premières pourraient bien provoquer un...

  25.10.2021 10:47

Top