Credit Suisse et UBS crée le Swiss Finance Council

chargement

suisse-europe L'UBS et le Credit Suisse crée le Swiss Finance Council à Bruxelles pour faire entendre la voix de la finance suisse à l'Union européenne. L'organisation sera dirigée Alexis Lautenberg.

  28.11.2013, 09:50
Drapeau suisse au centre du drapeau europeen 



(KEYSTONE/Archive)

Credit Suisse et UBS veulent mieux faire entendre leur voix à Bruxelles. A cet effet, les deux grandes banques helvétiques ont créé le Swiss Finance Council. L'organisation, qui entamera son activité en janvier 2014, se veut complémentaire au travail fourni par l'Association suisse des banquiers (ASB) au niveau de l'Union européenne (UE).

La création de la structure de lobbying bruxelloise ne remet pas en question la participation des deux grandes banques au sein de l'ASB, dont elles resteront des membres actifs, ont précisé jeudi Credit Suisse et UBS. L'association faîtière a été informée de la fondation du Swiss Finance Council (SFC) ou en français Conseil financier suisse.

Pour prendre la tête de l'organisation représentant les intérêts des banques actives au niveau international, les deux établissements ont nommé Alexis Lautenberg, un ancien diplomate de la Confédération. Fin connaisseur des rouages de l'UE au plus haut niveau, le président du SFC a notamment dirigé la Mission suisse auprès de l'Union européenne, avant d'oeuvrer en tant qu'ambassadeur en Italie ainsi qu'en Grande-Bretagne.

Les présidents de UBS et Credit Suisse, respectivement Axel Weber et Urs Rohner, viennent compléter le conseil du SFC. Les deux premiers instituts bancaires helvétiques motivent la création de la structure bruxelloise par les développements actuellement en cours dans la capitale belge. Elle vise à participer activement aux discussions sur les priorités en matière financière de la prochaine législature de l'UE, soit de 2014 - 2019.

Au rang des thématiques prioritaires sur lesquelles le SFC entend se pencher, figurent notamment la directive concernant les marchés d'instruments financiers (MIFID), l'union bancaire ou encore la fiscalité de l'épargne. De manière générale, l'organisation veut aborder la question de l'accès au marché européen pour les établissements helvétiques.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FiscalitéRéforme de la taxation des multinationales: plus de 200 entreprises suisses seraient touchéesRéforme de la taxation des multinationales: plus de 200 entreprises suisses seraient touchées

TenduePénurie de papier: le prix des livres ne devrait pour l’heure pas augmenter en SuissePénurie de papier: le prix des livres ne devrait pour l’heure pas augmenter en Suisse

automobilePourquoi les ventes de voitures chutent en SuissePourquoi les ventes de voitures chutent en Suisse

Pourquoi les ventes de voitures chutent

Les acheteurs veulent des véhicules électriques, mais les livraisons se font attendre. La pénurie de semi-conducteurs...

  15.10.2021 06:38
Premium

ÉNERGIEElectricité: l’absence d’accord avec l’UE pourrait être critique pour la SuisseElectricité: l’absence d’accord avec l’UE pourrait être critique pour la Suisse

AssurancesLa Suva économise 80 millions grâce à plus de 300’000 factures injustifiéesLa Suva économise 80 millions grâce à plus de 300’000 factures injustifiées

Top