Evasion fiscale: le Tessin au cœur des «Pandora Papers»

chargement

FRAUDE La fiduciaire internationale Fidinam, fondée par l’avocat tessinois Tito Tettamanti, s’est illustrée dans les «Pandora Papers».

  08.10.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Le milliardaire Tito Tettamanti (ici photographié en 2007) est le président honoraire de Fidinam. Des personnalités publiques, dont une élue à l’exécutif de Lugano, siègent au comité d’administration.

Parmi les 90 sociétés suisses identifiées dans les Pandora Papers*, impliquées dans à un vaste système de sociétés offshore servant à des fins d’évasion fiscale, un géant de l’industrie de la constitution de sociétés offshore a été abondamment cité: Fidinam, à Lugano. Cette fiduciaire, spécialisée dans le conseil aux entreprises, la fiscalité et l’immobilier aurait constitué plus de 7000 sociétés de domicile depuis le début des années 2000 avec l’aide du cabinet d’avocats panaméen Alcogal, notamment dans la république d’Amérique centrale et aux Iles Vierges...

À lire aussi...

FINANCEPandora Papers: ces intermédiaires suisses qui dissimulent des fortunesPandora Papers: ces intermédiaires suisses qui dissimulent des fortunes

JusticeFraude fiscale: les Balkany condamnés en appel à la prisonFraude fiscale: les Balkany condamnés en appel à la prison

Clients UBSFraude fiscale: le Tribunal fédéral autorise la livraison de données de clients d’UBS à la FranceFraude fiscale: le Tribunal fédéral autorise la livraison de données de clients d’UBS à la France

EconomieParadise Papers: les entreprises et personnalités suisses éclabousséesParadise Papers: les entreprises et personnalités suisses éclaboussées

ScandaleEvasion fiscale: après les Panama Papers, des journalistes révèlent les Malta FilesEvasion fiscale: après les Panama Papers, des journalistes révèlent les Malta Files

Top