Fiscalité: vers un impôt mondial sur le bénéfice plus élevé, la Suisse sous pression

chargement

Réforme Sous pression américaine, l’OCDE envisage de relever drastiquement le taux minimal. En Suisse aussi, où chaque canton décide de quelle fiscalité il veut se doter.

  07.04.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
L'idée est soutenue par Janet Yellen, la ministre américaine des Finances nommée par Joe Biden.

Fière d’appliquer les taux d’impôts sur les bénéfices parmi les plus bas au monde, la Suisse risque de devoir abandonner cet avantage avant peu. Sous pression américaine, l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques, surnommé le «club des riches» dont la Suisse est membre) envisage sérieusement de fixer un taux d’imposition minimal global bien plus élevé que ceux...

À lire aussi...

IMPÔTSSuisse: vers une numérisation dans le domaine de la fiscalitéSuisse: vers une numérisation dans le domaine de la fiscalité

ColossalFiscalité: l’évasion fiscale mondiale coûte 427 milliards de dollars par anFiscalité: l’évasion fiscale mondiale coûte 427 milliards de dollars par an

CoopérationTransparence fiscale: Suisse toujours sur la liste grise de l'UE, malgré la réforme de la fiscalitéTransparence fiscale: Suisse toujours sur la liste grise de l'UE, malgré la réforme de la fiscalité

Top