«Il faut neutraliser ces sociétés»

chargement
Par Pierre-André Sieber
  10.11.2017, 00:59
Lecture: 8min
Premium
L’archipel des Bermudes, considéré comme un paradis fiscal, abrite de nombreuses sociétés écran.

Les révélations des Paradise Papers ont mis en lumière les artifices permettant à des multinationales et à des super-riches de se soustraire à l’impôt. Ces techniques relevant de l’optimisation fiscale sont-elles légales? Y a-t-il abus de droit, voire fraude caractérisée? Professeur à l’Université de Strasbourg, directrice du Groupe de recherches actions sur la criminalité organisée (Grasco) et du Collège...

À lire aussi...

LentementVélos, autos, semi-conducteurs... des pénuries hors norme pour l’industrieVélos, autos, semi-conducteurs... des pénuries hors norme pour l’industrie

ExplicationsUBS: pourquoi les chiffres de la banque s’envolent de nouveauUBS: pourquoi les chiffres de la banque s’envolent de nouveau

SurpriseRaiffeisen: le président Guy Lachappelle démissionneRaiffeisen: le président Guy Lachappelle démissionne

POLITIQUE MONÉTAIRELa BCE lance le chantier de l’euro numériqueLa BCE lance le chantier de l’euro numérique

H20Innovation: au Tessin, une start-up transforme de l'air en eau potableInnovation: au Tessin, une start-up transforme de l'air en eau potable

Top