Impôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de Washington

chargement

FISCALITÉ La remise en cause du taux de 12,5 % d’impôt sur les multinationales proposée par l’Administration de Joe Biden pourrait coûter 2 milliards d’euros par an à Dublin.

Par LORENTIN COLLOMP , le figaro
  17.04.2021, 00:01
Premium
Joe Biden lors d’une réunion virtuelle avec le premier ministre irlandais Micheal Martin, en mars dernier.  Dans la poche de son veston, un bouquet de trèfle, symbole de l’Irlande d’où est originaire Joe Biden.

L’arrivée de «l’Irlandais» Joe Biden à la Maison-Blanche a été accueillie dans la joie en République d’Irlande. Mais elle a donné des sueurs froides à ses dirigeants économiques. Leurs craintes se sont révélées justifiées: l’Administration américaine a proposé la semaine dernière une nouvelle donne sur la fiscalité des multinationales, désormais taxées à un taux minimum de 21 % quel que soit leur lieu d’implantation.

Avec le feu vert à la taxe Gafa, c’est un second coup de boutoir contre les 12,5 % d’impôt sur les sociétés, pilier de la...

Top