10.07.2019, 00:01

Jugé pour escroquerie, Tapie relaxé

Premium
chargement
«C’est bien la preuve qu’il faut toujours se battre jusqu’au bout»,  a déclaré Bernard Tapie, absent au prononcé du jugement.
Par ats

FRANCE Le jugement a été rendu dix ans après l’arbitrage controversé ayant octroyé 403 millions d’euros à l’homme d’affaires.

La justice française a relaxé, hier, l’ex-ministre Bernard Tapie. Il était jugé pour «escroquerie» dans l’affaire dantesque de l’arbitrage controversé sur la vente d’Adidas, qui lui avait octroyé 403 millions d’euros en 2008 avant d’être annulé pour «fraude».

«C’est bien la preuve qu’il faut toujours, toujours, se battre jusqu’au...

À lire aussi...

EscroquerieZoug: un homme d'affaires délesté de 5 millions par un faux princeZoug: un homme d'affaires délesté de 5 millions par un faux prince

Top