05.07.2019, 00:01
Lecture: 4min

L’accord UE-Mercosur doit patienter

Premium
chargement
L’accord fixe des quotas d’importation à taux réduit, notamment sur la viande de bœuf argentin.
Par par Anne Cheyvialle

AMÉRIQUE DU SUD Bruxelles souligne la suppression des droits de douane sur 91% des produits industriels et agricoles. L’accord doit encore être ratifié.

Le futur ex-président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a qualifié «d’historique» l’accord politique entre l’Union européenne et le Mercosur, conclu le week-end dernier, en marge du G20. Après 20 ans d’âpres négociations, où il a fait l’objet de nombreux blocages, tant du côté européen que sud-américain, traditionnellement protectionniste. Si Bruxelles défend un accord «ambitieux, équilibré et global», il suscite, en France, inquiétudes et critiques, en particulier sur les normes sanitaires et environnementales.

Que recouvre l’accord?

Il vise à libéraliser...

À lire aussi...

AssurancesLa sous-assurance, un risque à éviter. La chronique immobilière de La MobilièreLa sous-assurance, un risque à éviter. La chronique immobilière de La Mobilière

ChanceLoterie: le Swiss Loto fait un nouveau millionnaireLoterie: le Swiss Loto fait un nouveau millionnaire

RelanceEtats-Unis: un plan d’aide à 1900 milliards de dollars pour lutter contre la pandémieEtats-Unis: un plan d’aide à 1900 milliards de dollars pour lutter contre la pandémie

Sur mesureCoronavirus: dans les Grisons, les actifs pourront se faire tester jusqu'à plusieurs par semaineCoronavirus: dans les Grisons, les actifs pourront se faire tester jusqu'à plusieurs par semaine

PLACEMENTSMarchés financiers: l’arrivée de Joe Biden fait remonter le dollarMarchés financiers: l’arrivée de Joe Biden fait remonter le dollar

Top