19.04.2018, 00:01

La formation tertiaire, un must!

Premium
chargement
Les jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi sont armés d’un CFC ou d’un diplôme du degré tertiaire.  Ceux qui disposent de ces «sésames» sont favorisés, sans nier les difficultés de certains secteurs.
Par info@lacote.ch

ÉTUDE A l’âge de 30 ans, la grande majorité des jeunes qui ont quitté l’école obligatoire en l’an 2000 a un emploi et gagne près de 6000 francs par mois.

S’appuyant sur l’enquête longitudinale suisse TREE (Transitions de l’école à l’emploi), son auteur Thomas Meyer, de l’Université de Berne, montre que cette période entre formation et emploi s’est allongée depuis le début du XXIe siècle. La transition est marquée, pour de nombreux jeunes en Suisse, par d’importantes discontinuités, réorientations et années intermédiaires.

Près de la moitié de la cohorte...

À lire aussi...

EnvironnementClimat: la Suisse se donne les moyens de tenir ses engagements avec la loi sur le CO2Climat: la Suisse se donne les moyens de tenir ses engagements avec la loi sur le CO2

SoutienCoronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19Coronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19

SaléeBanques: Credit Suisse paie près de 550’000 francs de pénalité aux Etats-UnisBanques: Credit Suisse paie près de 550’000 francs de pénalité aux Etats-Unis

TransactionsFactures: les entreprises romandes moins bonnes payeusesFactures: les entreprises romandes moins bonnes payeuses

CONJONCTURECONJONCTUREChoc de la pandémie atténuéChoc de la pandémie atténué

Choc de la pandémie atténué

Le recul des affaires est moins marqué en Suisse romande que dans le reste du pays, selon une étude des banques...

  23.09.2020 00:01
Premium

Top