La Suisse est en pleine guerre économique pour le patron d'UBS

chargement

Différend fiscal Pour le patron d'UBS Sergio Ermotti, les assauts contre le secret bancaire helvétique ne sont rien d'autre qu'une guerre économique. La Suisse est attaquée depuis 2008, et le but est d'affaiblir la place financière suisse, dit-il dans la "SonntagsZeitung".

  22.04.2012, 11:05
Selon Sergio Ermotti, le but des attaques que subit la Suisse depuis 2008 est d'affaiblir la place financière du pays.

Ces attaques visent en particulier à affaiblir les deux grandes banques qui ont du succès sur le plan international. Ceci doit une fois être dit, estime M. Ermotti. Selon lui, non seulement les politiciens étrangers ont intérêt à lancer des attaques contre la Suisse, mais aussi "nos concurrents".

"Nos banques gèrent 2200 milliards de francs de fonds étrangers. Certaines banques concurrentes ainsi que des places financières étrangères veulent s'arroger de nouvelles parts de marché", poursuit le directeur d'UBS. Plusieurs acteurs ont un intérêt à voir la Suisse plier.

Aux yeux de Sergio Ermotti, la Suisse a déjà dû faire trop de concessions. Nous avons fait une erreur sur un point: le changement s'est effectué trop rapidement, on aurait dû prendre plus de temps pour s'adapter. Le modèle d'affaires en place jusqu'ici s'est développé au cours des 60 dernières années. Et il faut maintenant tout changer en une année.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Finances fédéralesLe Conseil fédéral sollicite un nouveau supplément au budget 2021Le Conseil fédéral sollicite un nouveau supplément au budget 2021

PandémieCertificat Covid: l’exclusion des touristes et hommes d’affaires de pays tiers inquièteCertificat Covid: l’exclusion des touristes et hommes d’affaires de pays tiers inquiète

Budget 2021Finances fédérales: 411 millions de plus pour le coronavirus et les infrastructures ferroviairesFinances fédérales: 411 millions de plus pour le coronavirus et les infrastructures ferroviaires

CriminalitéMafias italiennes en Suisse: «plus facile de blanchir de l’argent sale»Mafias italiennes en Suisse: «plus facile de blanchir de l’argent sale»

Logement« S’engager en faveur des aspects sociétaux du logement est essentiel »« S’engager en faveur des aspects sociétaux du logement est essentiel »

Top