La veille de la raffinerie de Cressier renchérit un peu le mazout

chargement

énergie En veille depuis mi-janvier, suite à la déconfiture de Petroplus, la raffinerie de Cressier (NE) devrait redémarrer ses activités d'ici à juillet. Durant ces six mois, l'inertie aura eu un impact sur le prix du mazout mais aucun sur celui de l'essence.

  29.05.2012, 14:28
Cent litres de mazout de Cressier coûteraient un à deux francs de plus qu'avant la veille.

"Pour l'essence, il n'y a pas eu de répercussion du tout", relèvent les acteurs du secteur. La raffinerie, qui ne maintient pour l'heure que des activités de veille, dont le coût reste inconnu, n'a donc pas pesé sur le renchérissement des prix observé à la colonne ces derniers mois.

Philippe Cordonier, responsable combustibles de l'Union pétrolière, assure que "l'augmentation du prix de l'essence n'est pas du tout liée à la situation de la raffinerie. Le seul prix du pétrole, tributaire du marché international, influe sur le prix des produits raffinés, même à quelques kilomètres seulement du site."

Renchérissement du mazout

Selon lui, même en cas d'arrêt prolongé de la raffinerie, les répercussions sur le prix de l'essence ne seraient pas significatives, puisqu'elles se dilueraient dans les mouvements du marché global. "Il n'existe pas d'effet interne au marché suisse", insiste-t-il.

"Les prix de l'essence autour de Neuchâtel sont déjà parmi les plus avantageux de Suisse", ajoute Roberto Cattilaz, fondé de pouvoir de la société de révision de citernes Grenacher, à St-Blaise (NE), à quelques kilomètres de Cressier. "Il n'y a aucun effet prix répercuté dans les environs de la raffinerie, le pétrole obéissant aux seules lois des situations boursières."

Mais il n'en va pas tout à fait de même pour le prix du mazout. "L'arrêt de la raffinerie a fait augmenter de 1 à 2 francs la facture pour 100 litres de mazout", poursuit Roberto Cattilaz. "C'est assez peu et loin d'être alarmant", estime-t-il toutefois.

Activités mystérieuses

En ce qui concerne le redémarrage des installations, le rachat du site par Varo Holding, annoncé début mai, doit recevoir l'aval de la Commission de la concurrence (COMCO). Celle-ci n'a pas encore reçu de notification de l'opération. Elle compte un mois de délibérations pour alors rendre une décision.

En attendant la reprise du raffinage, estimée à juillet selon les dernières informations, les 270 employés de la centrale ne chôment pas. Des activités de veille, dont non seulement le coût mais aussi la nature exacte restent difficiles à déterminer, s'y poursuivent quotidiennement.

"Chaque cas est spécifique et obéit à un processus interne bien établi, ce qui nous empêche de définir avec précision la nature de ces activités de veille", indique Philippe Cordonier. "En plus, nous manquons de connaissances sur le sujet. La seule veille connue en Suisse avant le cas Cressier concerne la raffinerie de Collombey en Valais il y a 15 ans."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FiscalitéRéforme de la taxation des multinationales: plus de 200 entreprises suisses seraient touchéesRéforme de la taxation des multinationales: plus de 200 entreprises suisses seraient touchées

TenduePénurie de papier: le prix des livres ne devrait pour l’heure pas augmenter en SuissePénurie de papier: le prix des livres ne devrait pour l’heure pas augmenter en Suisse

automobilePourquoi les ventes de voitures chutent en SuissePourquoi les ventes de voitures chutent en Suisse

Pourquoi les ventes de voitures chutent

Les acheteurs veulent des véhicules électriques, mais les livraisons se font attendre. La pénurie de semi-conducteurs...

  15.10.2021 06:38
Premium

ÉNERGIEElectricité: l’absence d’accord avec l’UE pourrait être critique pour la SuisseElectricité: l’absence d’accord avec l’UE pourrait être critique pour la Suisse

AssurancesLa Suva économise 80 millions grâce à plus de 300’000 factures injustifiéesLa Suva économise 80 millions grâce à plus de 300’000 factures injustifiées

Top