Le chocolatier Lindt affiche un bilan record en 2015

chargement

Consommation L'entreprise zurichoise Lindt & Sprüngli ne connaît pas la crise. Le chocolatier a réalisé un exercice record en 2015, en dépit du franc fort et une économie mondiale en panne. La société affiche des ventes en hausse et un bénéfice de 381 millions de francs, en hausse de 11,2%.

  08.03.2016, 16:21
Les ventes des produits Lindt sont en hausse, malgré un contexte économique difficile.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est hissé à 518,8 millions de francs, 9,4% de plus qu'un an auparavant, a annoncé mardi le chocolatier établi à Kilchberg (ZH). En l'espace de douze mois, la marge correspondante est passée de 14 à 14,2%, malgré les coûts uniques d'intégration du confiseur américain Russell Stover et une charge liée à l'amortissement de l'écart d'acquisition (goodwill).

Comme annoncé à mi-janvier, les revenus ont aussi atteint un niveau record, progressant de 7,9% à 3,65 milliards de francs. Exprimée en devises locales, la croissance des ventes s'est inscrite à 13,5%, les effets de change ayant pesé à hauteur de 5,6 points de pourcentage.

Une fois de plus Lindt & Sprüngli est parvenu à croître plus rapidement que le marché, a relevé devant la presse réunie au siège du groupe, son directeur général et président du conseil d'administration, Ernst Tanner. Et pourtant, les défis n'ont pas manqué.

Climat de consommation en berne

A l'image de nombre de sociétés helvétiques, le chocolatier a lui aussi ressenti les conséquences liées à l'abandon par la Banque nationale suisse (BNS) du taux plancher liant franc et euro. De plus, les prix des matières, en premier lieu les fèves et le beurre de cacao, mais aussi les amandes et les noisettes, se sont maintenus à un haut niveau, a noté M. Tanner.

Lindt & Sprüngli a aussi subi les effets de la crise dans les pays émergents exportateurs de pétrole et un climat de consommation freiné par les craintes de déflation et de chômage dans les marchés développés. De plus, un été extrêmement chaud et un début d'hiver retardé ont eux pesé sur la consommation de chocolat en général.

Mais Lindt & Sprüngli a pu s'affirmer sur tous les marchés, en grignotant des parts supplémentaires. Les chiffres dévoilés mardi ont largement dépassé les prévisions des analystes. Sondés par l'agence awp, ces derniers tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 369,7 millions de francs et un EBIT de 515,9 millions.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PrévoyanceLes indépendants doivent penser à leur épargne et leur retraiteLes indépendants doivent penser à leur épargne et leur retraite

PionnièreEnvironnement: l'organisation Open Earth Foundation lutte pour le climat avec de la blockchainEnvironnement: l'organisation Open Earth Foundation lutte pour le climat avec de la blockchain

Des chaînes de bloc pour le climat

Une Canado-Suissesse, ex-diplomate, tente de convertir la technologie aux priorités climatiques. Les Nations unies et...

  20.04.2021 06:43
Premium

Assurances socialesL’AI dans le rouge, l’AVS boucle sur des résultats positifsL’AI dans le rouge, l’AVS boucle sur des résultats positifs

L’AI dans le rouge

L’AVS a bouclé l’année 2020 sur des résultats positifs, tout comme le régime des APG. L’assurance invalidité (AI)...

  19.04.2021 12:05

FinancesLes bonnes raisons d’une pratique qui n’est ni désuète, ni archaïque! La chronique immobilière d’UBSLes bonnes raisons d’une pratique qui n’est ni désuète, ni archaïque! La chronique immobilière d’UBS

FISCALITÉImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de WashingtonImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de Washington

Top