Le groupe horloger Richemont envisage de supprimer 350 postes en Suisse

chargement

Horlogerie Richemont envisagerait 350 suppressions d’emploi en Suisse, selon une information interne à l’entreprise révélée vendredi soir par «LeTemps». Le numéro 3 mondial du luxe évoque un marché difficile, la baisse du tourisme en Europe et le franc fort, selon le quotidien.

  20.02.2016, 09:34
Siège du groupe Richemont à Bellevue (GE)

Richemont envisagerait 350 suppressions d’emploi en Suisse sur les douze prochains mois, selon une information interne à l’entreprise révélée vendredi soir par «LeTemps». Le groupe de luxe (CartierPiaget, Vacheron Constantin,  Panerai et Montblanc) "étudie un ajustement des capacités de production de certaines manufactures horlogères avec les partenaires sociaux et les autorités compétentes", selon une communication interne à laquelle Le Temps a eu accès vendredi.

Le numéro 3 mondial du luxe  basé à Bellevue (GE) évoque un marché difficile, la baisse du tourisme en Europe et le franc fort.
Les valeurs du luxe évoluaient négativement dans un marché globalement en baisse, selon le compte rendu boursier de l’ATS de vendredi. Le groupe basé à Genève compte quelque 9000 emplois en Suisse.

Début février, Richemont avait dessiné une fin d’année 2015 en demi-teinte, indiquant que ses ventes avaient reculé de 4% à taux constants au cours des trois derniers mois. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MARCHÉ DU TRAVAILOn cherche salariésOn cherche salariés

On cherche salariés

La crise sanitaire et ses conséquences ont exacerbé la pénurie d’employés dans quasiment tous les secteurs économiques.

  20.09.2021 06:45
Premium
  Coronavirus

Finances fédéralesLe Conseil fédéral sollicite un nouveau supplément au budget 2021Le Conseil fédéral sollicite un nouveau supplément au budget 2021

PandémieCertificat Covid: l’exclusion des touristes et hommes d’affaires de pays tiers inquièteCertificat Covid: l’exclusion des touristes et hommes d’affaires de pays tiers inquiète

Budget 2021Finances fédérales: 411 millions de plus pour le coronavirus et les infrastructures ferroviairesFinances fédérales: 411 millions de plus pour le coronavirus et les infrastructures ferroviaires

CriminalitéMafias italiennes en Suisse: «plus facile de blanchir de l’argent sale»Mafias italiennes en Suisse: «plus facile de blanchir de l’argent sale»

Top