Le sort de la raffinerie inquiète

chargement

CRESSIER Le risque de faillite plane sur la compagnie Petroplus, propriétaire de la raffinerie neuchâteloise. Réactions des politiques et d'Unia.

Par BASILE WEBER (AVEC L'ATS)
  30.12.2011, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Le sort de la raffinerie inquiète

A la raffinerie de Cressier, les 260 employés craignent pour leur avenir. L'entreprise Petroplus a donné la consigne de ne pas parler aux médias et de passer par le siège zougois de la société, qui ne communique guère sur les graves difficultés financières qu'elle rencontre, après l'annonce mardi du gel par ses banques d'une ligne de crédit d'environ un...

À lire aussi...

marché de l’automobileLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasionsLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasions

Le prix des autos neuves pourrait bondir

La pénurie de composants électroniques et à la hausse du coût des matières premières pourraient bien provoquer un...

  25.10.2021 10:47

ParadoxeClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossilesClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossiles

ConventionCoop: le salaire minimum augmentera de 100 francs en 2022Coop: le salaire minimum augmentera de 100 francs en 2022

Coop va augmenter son salaire minimum

Coop va augmenter sa masse salariale de 0,8% l'année prochaine. Les salaires les plus élevés seront ajustés au cas par...

  22.10.2021 10:18

Conflits sociauxEtats-Unis: les grèves explosent sur fond de pénuriesEtats-Unis: les grèves explosent sur fond de pénuries

Etats-Unis: grèves sur fond de pénuries

Arrêts de travail chez Exxon, Kellogg ou John Deere… La pénurie de main-d’œuvre place les syndicats en position de...

  22.10.2021 06:32
Premium

REVENUSSalaire minimum: un socle à inscrire dans la loiSalaire minimum: un socle à inscrire dans la loi

Top