Le sort de la raffinerie inquiète

chargement

CRESSIER Le risque de faillite plane sur la compagnie Petroplus, propriétaire de la raffinerie neuchâteloise. Réactions des politiques et d'Unia.

Par BASILE WEBER (AVEC L'ATS)
  30.12.2011, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Le sort de la raffinerie inquiète

A la raffinerie de Cressier, les 260 employés craignent pour leur avenir. L'entreprise Petroplus a donné la consigne de ne pas parler aux médias et de passer par le siège zougois de la société, qui ne communique guère sur les graves difficultés financières qu'elle rencontre, après l'annonce mardi du gel par ses banques d'une ligne de crédit d'environ un...

À lire aussi...

Par cashLes Suisses préfèrent encore payer en liquideLes Suisses préfèrent encore payer en liquide

ARMÉE DE L’AIRNouvel avion de combat: le jet F-35 américain remonte la penteNouvel avion de combat: le jet F-35 américain remonte la pente

Le jet F-35 américain remonte la pente

La conseillère fédérale en charge de la Défense, Viola Amherd, favoriserait le chasseur états-unien et son choix a de...

  23.06.2021 07:14
Premium

IntempériesLes dégâts dus à la grêle se chiffrent en millions de francsLes dégâts dus à la grêle se chiffrent en millions de francs

consoForte baisse de la consommation d’énergie en Suisse en 2020Forte baisse de la consommation d’énergie en Suisse en 2020

CritiquesClimat: les fonds financiers «verts» pas vraiment plus vertueuxClimat: les fonds financiers «verts» pas vraiment plus vertueux

Top