30.12.2011, 00:01
Lecture: 4min

Le sort de la raffinerie inquiète

Premium
chargement
Le sort de la raffinerie inquiète
Par BASILE WEBER (AVEC L'ATS)

CRESSIER Le risque de faillite plane sur la compagnie Petroplus, propriétaire de la raffinerie neuchâteloise. Réactions des politiques et d'Unia.

A la raffinerie de Cressier, les 260 employés craignent pour leur avenir. L'entreprise Petroplus a donné la consigne de ne pas parler aux médias et de passer par le siège zougois de la société, qui ne communique guère sur les graves difficultés financières qu'elle rencontre, après l'annonce mardi du gel par ses banques d'une ligne de crédit d'environ un...

À lire aussi...

DécisionEconomie: le G7 veut prolonger la suspension de la dette des pays pauvresEconomie: le G7 veut prolonger la suspension de la dette des pays pauvres

TechnologieTransports: dans le canton de Berne un funiculaire avance grâce au soleilTransports: dans le canton de Berne un funiculaire avance grâce au soleil

Un funiculaire avance grâce au soleil

Entre Bienne et Macolin, un projet innovant permet de réduire la consommation d’énergie des transports publics. Un...

  25.09.2020 06:44
Premium

EnvironnementClimat: la Suisse se donne les moyens de tenir ses engagements avec la loi sur le CO2Climat: la Suisse se donne les moyens de tenir ses engagements avec la loi sur le CO2

SoutienCoronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19Coronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19

SaléeBanques: Credit Suisse paie près de 550’000 francs de pénalité aux Etats-UnisBanques: Credit Suisse paie près de 550’000 francs de pénalité aux Etats-Unis

Top