Les ménages ont moins consommé en janvier

chargement

Conjoncture Les ménages suisses sont frileux en matière de consommation en ce début d'année. L'indicateur UBS a reculé à 1,44 point en janvier contre 1,80 point en décembre.

  26.02.2014, 09:45
Dans le commerce de détail, l'ambiance est également retombée après de bonnes ventes de Noël.

L'indicateur UBS de la consommation a chuté en janvier, annulant pratiquement les gains engrangés en décembre. L'évolution traduit une attitude réservée de la part des ménages en ce début d'année 2014.

L'indicateur a reculé à 1,44 point, contre 1,80 point encore en décembre, a indiqué mercredi UBS. Il a du coup presque autant perdu qu'il avait gagné en fin d'année 2013, une avancée qui s'expliquait alors par de bons résultats dans le commerce de détail et dans l'automobile.

Discours et réalité

La banque met en lumière une contradiction quant au comportement des ménages. Ces derniers se sont montrés timides dans les faits en janvier, tout en affichant leur optimisme dans leur propension à consommer, comme il est ressorti de la dernière enquête du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) sur le climat de consommation.

En janvier, en effet, les ménages suisses disaient appréhender plus favorablement les perspectives conjoncturelles que trois mois plus tôt. L'indicateur général du SECO est ainsi passé de -5 points en octobre 2013 à +2 points le mois passé, UBS rappelant que la moyenne à long terme se situe à -9 points.

Le décalage entre discours et réalité apparaît aussi pour les ventes de voitures neuves en janvier, alors même que les ménages se disent disposés à effectuer de gros achats. Ces ventes ont diminué de 3,8% pour s'inscrire à 20'214 unités. La contraction atteint même 7%, après correction des variations saisonnières, note UBS.

Des lendemains moins joyeux

Dans le commerce de détail, l'ambiance est également retombée après de bonnes ventes de Noël. L'indicateur de la marche des affaires dans le secteur du centre de recherches zurichois KOF a chuté de cinq points en janvier pour tomber à +7 points. Les attentes de la branche demeurent toutefois à un niveau élevé.

Pour mémoire, l'indicateur UBS de la consommation est resté volatil ces derniers mois. Il a ainsi augmenté en septembre, avant de reculer en octobre, puis de progresser à nouveau en novembre et en décembre.

L'indicateur se base sur cinq éléments: ventes de voitures neuves, évolution des affaires du commerce de détail, nombre de nuitées hôtelières de touristes suisses et indice du climat de consommation. Il intègre en outre le chiffre d'affaires réalisé avec des cartes de crédit dans les points de vente suisses par le biais d'UBS.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ParadoxeClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossilesClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossiles

ConventionCoop: le salaire minimum augmentera de 100 francs en 2022Coop: le salaire minimum augmentera de 100 francs en 2022

Coop va augmenter son salaire minimum

Coop va augmenter sa masse salariale de 0,8% l'année prochaine. Les salaires les plus élevés seront ajustés au cas par...

  22.10.2021 10:18

Conflits sociauxEtats-Unis: les grèves explosent sur fond de pénuriesEtats-Unis: les grèves explosent sur fond de pénuries

Etats-Unis: grèves sur fond de pénuries

Arrêts de travail chez Exxon, Kellogg ou John Deere… La pénurie de main-d’œuvre place les syndicats en position de...

  22.10.2021 06:32
Premium

REVENUSSalaire minimum: un socle à inscrire dans la loiSalaire minimum: un socle à inscrire dans la loi

Mise en gardeAchats d’aliments sur le web: des informations fiables manquent trop souventAchats d’aliments sur le web: des informations fiables manquent trop souvent

Top