Pharma: le Bâlois Novartis accusé par la Grèce d'avoir soudoyé des milliers de médecins et fonctionnaires

chargement

illégal Déjà condamné à de lourdes amendes aux Etats-Unis et en Chine pour des faits similaires, le géant bâlois de la pharma Novartis est dans le collimateur de la justice grecque qui l'accuse d'avoir soudoyé des milliers de fonctionnaires pour écouler ses médicaments.

  07.04.2017, 14:12
Novartis a déjà payé près de 400 millions de francs d'amende aux Etats-Unis et en Chine.

Novartis a probablement soudoyé "des milliers" de médecins et de fonctionnaires pour promouvoir ses produits en Grèce", a estimé vendredi le ministre grec de la Justice. Le géant pharmaceutique bâlois fait l'objet d'une enquête à Athènes depuis l'année dernière.

"Un grand nombre de fonctionnaires d'Etat sont impliqués... D'après ce que je commence à réaliser par les compte-rendus, ceux qui ont dû être directement soudoyés depuis la Suisse se comptent par milliers", a déclaré Stavros Kontonis à l'agence de presse grecque Ana. "Des médecins du service de Santé publique et des fonctionnaires d'Etat ont été soudoyés pour promouvoir des médicaments de manière illégale et anti-scientifique."

De nombreuses personnes ont été interrogées dans le cadre de l'enquête ouverte l'année dernière. Les magistrats anti-corruption ont perquisitionné en début d'année les locaux de Novartis, situés près d'Athènes. L'un des responsables du groupe en Grèce, qui avait été interrogé dans le cadre de cette enquête, a tenté de se suicider à Athènes le jour de l'An.

M. Kontonis a également déclaré que Novartis a continué de vendre des médicaments à prix "trop cher" en Grèce, malgré la crise économique qui empêche de nombreux Grecs d'avoir accès aux soins.

Amendes déjà reçues

En janvier, Novartis a publié un communiqué indiquant "être conscient des articles sur ses pratiques commerciales" en Grèce et vouloir coopérer avec les autorités. "Novartis est attaché à respecter les critères les plus exigeants en matière d'éthique et de conformité à la réglementation, et prend très au sérieux toutes les allégations de mauvaises pratiques", assure le groupe dans ce texte.

Novartis a déjà fait l'objet en novembre d'une amende de 390 millions de dollars (environ 392 millions de francs) aux Etats-Unis, pour avoir incité des chaînes de pharmacie à recommander ses médicaments plutôt que d'autres aux patients. En mars, Novartis a également payé 25 millions de dollars dans le cadre d'une affaire de corruption impliquant sa filiale chinoise.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Assurances socialesL’AI dans le rouge, l’AVS boucle sur des résultats positifsL’AI dans le rouge, l’AVS boucle sur des résultats positifs

L’AI dans le rouge

L’AVS a bouclé l’année 2020 sur des résultats positifs, tout comme le régime des APG. L’assurance invalidité (AI)...

  19.04.2021 12:05

FinancesLes bonnes raisons d’une pratique qui n’est ni désuète, ni archaïque! La chronique immobilière d’UBSLes bonnes raisons d’une pratique qui n’est ni désuète, ni archaïque! La chronique immobilière d’UBS

FISCALITÉImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de WashingtonImpôt sur les multinationales: l’Irlande inquiète des projets de Washington

crise économiqueAngleterre: le pub, monument national en dangerAngleterre: le pub, monument national en danger

EconomieCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevéesCoronavirus: les dettes des pays émergents sont toujours plus élevées

Top