Plusieurs centaines d'employés de fast-foods en grève à New York

chargement

Salaire Plusieurs centaines d'employés de fast-foods se sont mis en grève lundi à New York pour réclamer des salaires plus élevés.

  30.07.2013, 08:07
Les employés de fast-foods, dont l'actuel salaire minimum est de 7,25 dollars, ne peuvent pas compter sur les pourboires pour arrondir leurs fins de mois.

Plusieurs centaines d'employés de McDonald's et d'autres chaînes de restauration rapide se sont mis en grève lundi à New York. Ce n'est pas la première fois qu'ils utilisent ce procédé pour réclamer des salaires plus élevés. Ils espèrent que le mouvement se propagera dans le reste du pays.

Les organisateurs du mouvement ont indiqué que la grève frappait près de 60 restaurants opérés par McDonald's, Wendy's, KFC et Burger King à travers New York. Les grévistes réclament l'introduction d'un salaire minimum de 15 dollars de l'heure, soit plus du double de l'actuel salaire minimum de 7,25 dollars de l'heure appliqué par de nombreux fast-foods.

Le salaire moyen dans la région de New York est de 9 dollars de l'heure, mais, à la différence des bars ou restaurants, les employés de fast-foods ne peuvent pas compter sur les pourboires pour arrondir leurs fins de mois.

Chicago, Detroit et Saint-Louis aussi

Jonathan Westin, directeur de Fast Food Forward, le groupe à la tête du mouvement, a expliqué que les travailleurs avaient besoin d'un salaire minium de 15 dollars de l'heure pour disposer d'un niveau de vie moyen dans l'une des villes les plus chères au monde.

Fast Food Forward espère que le mouvement se répandra à travers le pays. Des manifestations sont attendues cette semaine dans des villes du nord et du centre des Etats-Unis, comme Chicago, Detroit, Flint, Kansas City, Milwaukee et Saint-Louis.

Près de 400 employés faisaient grève à la mi-journée à New York, soit le double du nombre de personnes ayant manifesté lors d'un mouvement similaire en novembre dernier. Il ne s'agit toutefois que d'une faible minorité, comparé aux 50'000 employés de fast-foods de la ville.

McDonald's a souligné dans un communiqué que les contrats des employés dépendent des franchises qui gèrent plus de 80% de ses restaurants dans le monde. L'enseigne estime que les travailleurs "reçoivent des salaires compétitifs et ont accès à toute une série d'avantages pour leurs besoins personnels".


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CONJONCTURELes entreprises suisses en bonne forme, malgré ou grâce à la pandémieLes entreprises suisses en bonne forme, malgré ou grâce à la pandémie

prévisionsTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernaleTouristes attendus plus nombreux pour la saison hivernale

Mise en gardeCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligneCybersécurité: la police lance une campagne sur la sécurité des achats en ligne

marché de l’automobileLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasionsLe prix des autos neuves pourrait bondir après celui des occasions

Le prix des autos neuves pourrait bondir

La pénurie de composants électroniques et à la hausse du coût des matières premières pourraient bien provoquer un...

  25.10.2021 10:47

ParadoxeClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossilesClimat: les pays subventionnent encore largement les énergies fossiles

Top