Pourquoi l'USS veut monter les salaires de 2% ou 100 francs par mois

chargement

Interview L'Union syndicale suisse exige une hausse des rémunérations de 2% ou 100 francs par moins au moins pour les petits revenus. Son président Pierre-Yves Maillard nous explique pourquoi.

Par yves genier
  08.09.2021, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Pour Pierre-Yves Maillard, il n’est pas question de laisser s’élargir le régime du marché du travail sans  contrôle des salaires, sans quoi le dumping risque de l’emporter.

Après Travail.Suisse en août, l’Union syndicale suisse (USS) a posé mardi ses exigences en vue des négociations salariales de l’automne: une hausse moyenne de 2%, et 100 francs par mois au moins pour les petits revenus. Selon elle, les employés ont été frustrés d’une partie de leur pouvoir d’achat faute d’adaptations salariales les années passées et faute au Covid, et doivent profiter du boom actuel de l’économie. Pierre-Yves Maillard, président de la faîtière,...

À lire aussi...

NégociationsSalaires: l’USS veut une hausse de 2% ou 100 francs par moisSalaires: l’USS veut une hausse de 2% ou 100 francs par mois

La santé au travail doit être mieux protégée, dit l’USSLa santé au travail doit être mieux protégée, dit l’USS

ProtectionCoronavirus: l’USS demande une protection pour les salariés en télétravailCoronavirus: l’USS demande une protection pour les salariés en télétravail

Question d'argentSalaires: l'USS demande des hausses jusqu'à 100 francs par moisSalaires: l'USS demande des hausses jusqu'à 100 francs par mois

Retraite: l’USS exige des rentes plus élevées pour les femmesRetraite: l’USS exige des rentes plus élevées pour les femmes

Top