05.11.2019, 00:01

Puits de pétrole à vendre

Premium
chargement
En septembre, la dernière attaque contre les raffineries d’Abqaiq (ici) et de Khurais a réduit temporairement les capacités de production de 54%. Mais cela n’a pas ralenti les ardeurs du pays qui veut montrer que sa compagnie est fiable, selon un expert.
Par Yves Genier

MISE EN BOURSE Le gouvernement saoudien veut privatiser partiellement sa compagnie pétrolière Saudi Aramco. Une entrée en bourse qui pourrait être la plus importante du monde.

Les puits de pétrole saoudiens seront bientôt à vendre. Et ce sera l’opération de tous les superlatifs. Leur propriétaire, la compagnie Saudi Aramco, a annoncé, dimanche, sa prochaine mise en bourse (notre édition d’hier), avec des chiffres qui font tourner la tête: L’entreprise produit près d’un baril de pétrole sur huit dans le monde. Elle est clairement numéro un mondial dans ce domaine.

De quoi s’agit-il?

Fondée en 1933 par des compagnies américaines, Saudi...

À lire aussi...

JusticeBanques: le procès en appel d’UBS en France reporté à mars 2021Banques: le procès en appel d’UBS en France reporté à mars 2021

TourismeCoronavirus: les voyagistes rouvrent partiellement leur programme vers l’EuropeCoronavirus: les voyagistes rouvrent partiellement leur programme vers l’Europe

PandémieCoronavirus: les gagnants et perdants de la crise sanitaireCoronavirus: les gagnants et perdants de la crise sanitaire

Gueule de boisCoronavirus: la consommation d’alcool s’est effondrée durant le confinementCoronavirus: la consommation d’alcool s’est effondrée durant le confinement

Pertes financièresCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affairesCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affaires

Top