19.07.2018, 00:01

Raiffeisen: le patron jette l’éponge

Premium
chargement
Critiqué depuis l’éclatement de l’affaire Pierin Vincenz, son prédécesseur à la tête de Raiffeisen, Patrik Gisel jette l’éponge.
Par par Ariane Gigon, Zurich

BANQUE La pression a finalement été trop forte pour Patrik Gisel, directeur du groupe Raiffeisen après Pierin Vincenz.

Il avait indiqué vouloir «tenir» jusqu’à ce que le groupe Raiffeisen ait retrouvé un terrain sûr et achevé ses réformes: cela n’aura pas été le cas. L’actuel directeur général Patrik Gisel (56 ans) jette l’éponge, après avoir pourtant obtenu une nouvelle fois la confiance du conseil d’administration et des délégués à Lugano mi-juin. Il quittera ses fonctions à la...

À lire aussi...

EnvironnementClimat: la Suisse se donne les moyens de tenir ses engagements avec la loi sur le CO2Climat: la Suisse se donne les moyens de tenir ses engagements avec la loi sur le CO2

SoutienCoronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19Coronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19

SaléeBanques: Credit Suisse paie près de 550’000 francs de pénalité aux Etats-UnisBanques: Credit Suisse paie près de 550’000 francs de pénalité aux Etats-Unis

TransactionsFactures: les entreprises romandes moins bonnes payeusesFactures: les entreprises romandes moins bonnes payeuses

CONJONCTURECONJONCTUREChoc de la pandémie atténuéChoc de la pandémie atténué

Choc de la pandémie atténué

Le recul des affaires est moins marqué en Suisse romande que dans le reste du pays, selon une étude des banques...

  23.09.2020 00:01
Premium

Top