Sur le CO2, l'Allemagne veut enclencher la marche arrière

chargement

INDUSTRIE Pour protéger ses constructeurs automobiles, Berlin tente d'empêcher la mise en place de normes contraignantes.

Par JEAN-JACQUES MÉVEL
  30.07.2013, 00:01
Premium
En théorie, l'accord du 24
juin n'attend plus que d'être inscrit à l'agenda du Conseil pour être validé politiquement à la majorité, sans autre forme de procès. 
KEYSTONE

L'Allemagne et ses constructeurs automobiles ont de solides atouts. Mais ce sont aussi de mauvais perdants. Dans ce qui se profile comme la bataille industrielle de l'année, Berlin s'apprête à remettre en cause un accord déjà ficelé sur la baisse des émissions CO2 des voitures, semant la consternation dans les institutions européennes et plusieurs capitales.

À Bruxelles, la...

À lire aussi...

REVENUSSalaire minimum: un socle à inscrire dans la loiSalaire minimum: un socle à inscrire dans la loi

Mise en gardeAchats d’aliments sur le web: des informations fiables manquent trop souventAchats d’aliments sur le web: des informations fiables manquent trop souvent

EnquêteCredit Suisse: la Finma reproche de «graves violations» dans l’affaire des filaturesCredit Suisse: la Finma reproche de «graves violations» dans l’affaire des filatures

BanquePrêts suspects au Mozambique: Credit Suisse verse 475 millionsPrêts suspects au Mozambique: Credit Suisse verse 475 millions

Monde numériqueFacebook prévoit de créer 10’000 emplois en Europe pour son «métavers»Facebook prévoit de créer 10’000 emplois en Europe pour son «métavers»

Top