Tamedia en recul au 1er semestre à cause de la baisse de la pub

chargement

médias Le groupe de presse zurichois Tamedia enregistre une forte baisse de son bénéfice (16%) qui se monte à 73,3 millions de francs au 1er semestre.

  30.08.2012, 13:45
Tamedia en recul au 1er semestre à cause de la baisse de la pub

Tamedia a inscrit des résultats en baisse lors du premier semestre. Le groupe de presse zurichois a vu son bénéfice net chuter de 16% à 73,7 millions de francs. Le chiffre d'affaires a diminué de 5,4% comparé aux six premiers mois de 2011, à 524 millions de francs.

La direction ne prévoit pas d'amélioration de la situation pour le deuxième semestre, a indiqué jeudi le chef de Tamedia Martin Kall lors d'une conférence téléphonique. Malgré des chiffres en recul, la direction du groupe parle d'un "résultat solide".

La baisse des revenus provient essentiellement des difficultés rencontrées sur le marché publicitaire helvétique, selon Tamedia. Le résultat opérationnel, au niveau EBIT, a plongé de 31,6% à 60,3 millions de francs.

Selon les chiffres de Médias Suisses, présentés par le groupe zurichois, les médias imprimés et les quotidiens ont perdu respectivement 12% et 10% en recettes publicitaires au premier semestre. Les annonces d'emploi ont dégringolé de 23% sur un an.

Deux tiers du recul du chiffre d'affaires sont imputés au secteur "Print Regional" qui représente 47,2% des recettes du groupe (48,7% il y a un an). La progression du chiffre d'affaires du secteur "Digital" est resté en-dessous des attentes.

Recettes publicitaires en baisse

Le recul des recettes publicitaires plombe les résultats du groupe. Le résultat avant amortissements (EBITDA) recule de 22,5% à 89,3 millions de francs. La marge EBITDA s'inscrit ainsi à 17% contre 20,8% il y a un an.

Le "Tages-Anzeiger", "24 Heures" et la "Tribune de Genève" ont enregistré un "net" recul de leurs recettes. La moitié du recul du chiffre d'affaires du secteur "Print Regional" (-11,7% à 278,4 millions) résulte de la baisse des recettes publicitaires.

Dans le secteur "Print National", le recul de 4,2% à 214 millions de francs est imputé à la baisse des recettes de "Femina", "Finanz und Witschaft", "Le Matin" et de la "SonntagsZeitung".

"20 minuti" bénéficiaire

"20 Minuten", "Annabelle", "Das Magazin" et "Schweizer Familie" ont pu maintenir leur chiffre d'affaires. Le quotidien gratuit italophone "20 minuti" est déjà bénéficiaire à peine un peu plus d'un semestre après son lancement au Tessin.

Les médias en ligne affichent un recul du chiffre d'affaires de 1% à 63,5 millions de francs. Les résultats de "20 Minuten Online" et de "Newsnet" sont restés inférieurs aux attentes du groupe de presse zurichois qui a racheté Edipresse Suisse.

Le portail immobilier "homegate.ch" a par contre connu une nouvelle progression de ses recettes. Directement touché par la crise financière et économique, le portail des annonces d'emplois "Jobup" a enregistré un recul de son chiffre d'affaires.

Le développement du secteur "Digital" s'est poursuivi au premier semestre 2012. "20 Minuten AG" a pris une participation de 25,8% dans le site d'informations en ligne italophone "tio.ch". "homegate AG" a pour sa part acquis 20% d'"immostreet.ch". D'ici 2016, cette participation sera portée à 100%.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FiscalitéRéforme de la taxation des multinationales: plus de 200 entreprises suisses seraient touchéesRéforme de la taxation des multinationales: plus de 200 entreprises suisses seraient touchées

TenduePénurie de papier: le prix des livres ne devrait pour l’heure pas augmenter en SuissePénurie de papier: le prix des livres ne devrait pour l’heure pas augmenter en Suisse

automobilePourquoi les ventes de voitures chutent en SuissePourquoi les ventes de voitures chutent en Suisse

Pourquoi les ventes de voitures chutent

Les acheteurs veulent des véhicules électriques, mais les livraisons se font attendre. La pénurie de semi-conducteurs...

  15.10.2021 06:38
Premium

ÉNERGIEElectricité: l’absence d’accord avec l’UE pourrait être critique pour la SuisseElectricité: l’absence d’accord avec l’UE pourrait être critique pour la Suisse

AssurancesLa Suva économise 80 millions grâce à plus de 300’000 factures injustifiéesLa Suva économise 80 millions grâce à plus de 300’000 factures injustifiées

Top