22.07.2020, 00:01

Transports: l’aviation d’affaires veut voler vert

Premium
chargement
De plus en plus de recherches existent pour parvenir à un carburant plus vert.
Par Michel DONATH

CLIMAT Pour faire face à la taxe climatique et à la crise liée à la pandémie, l’aviation met les bouchées doubles pour réduire ses émissions. La start-up zurichoise Climeworks a développé un kérosène synthétique émettant au maximum 20% de CO2.

Durement frappée par le coronavirus et une taxe climatique que Berne veut imposer, l’aviation d’affaires suisse met les bouchées doubles pour réduire les émissions de CO2. Climeworks, spin-off de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), a développé la première technologie commerciale d’élimination du carbone au monde, avec un kérosène synthétique émettant au maximum 20% de dioxyde de carbone.

«Le secteur de l’aviation est responsable d’environ 2% de toutes les émissions mondiales de CO2 d’origine humaine. Sans...

À lire aussi...

SoutienCoronavirus: le Conseil fédéral veut venir en aide à l’aviation suisseCoronavirus: le Conseil fédéral veut venir en aide à l’aviation suisse

SoutienAviation: l’Etat allemand sauve LufthansaAviation: l’Etat allemand sauve Lufthansa

AvionsAviation: jusqu’à 50 Boeing 737NG immobilisés en raison de fissures structurellesAviation: jusqu’à 50 Boeing 737NG immobilisés en raison de fissures structurelles

sécuritéAviation: l'anglais ne devrait pas être obligatoire pour les pilotes amateursAviation: l'anglais ne devrait pas être obligatoire pour les pilotes amateurs

EmploisAviation: petits aéroports lâchés par Air FranceAviation: petits aéroports lâchés par Air France

AviationTransports: les compagnies font la course aux avions électriquesTransports: les compagnies font la course aux avions électriques

Top