Un logement en propriété, un rêve à durée limitée. La chronique immobilière de Raiffeisen

chargement
 28.08.2021, 20:00
Jean-Daniel Durand, président de la direction de la Banque Raiffeisen de Gimel
Finances

Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui réalisent leur rêve de devenir l’heureux propriétaire d’un logement. C’est le cas d’environ 40% de la population suisse. Mais la durée du séjour dans son logement en propriété a tendance à diminuer. Aujourd’hui, acquérir un logement n’est donc plus forcément une décision pour toute une vie. D’après une étude réalisée par l’institut de sondage d’opinion GfK, un propriétaire foncier sur cinq estime que sa propriété est une demeure provisoire. Toutefois, plus de 70% des propriétaires déclarent vouloir vivre dans leur logement jusqu’à un âge avancé.

Bien préparer une transmission

Tous n’auront pas la chance d’y habiter aussi longtemps qu’ils l’auraient souhaité, que ce soit volontairement ou non. Ainsi, l’arrivée à la retraite est une étape où des circonstances peuvent amener à vendre leur propriété, comme l’insuffisance de services de proximité, l’absence d’un bon réseau de transports publics ou l’impossibilité technique ou financière d’adapter le bien aux besoins de l’âge avancé. Et c’est sans compter sur les changements qui peuvent parfois survenir très rapidement et de manière inattendue. Il est donc important de préparer au mieux une transmission et de savoir sous quelle forme l’envisager. Par exemple, une solution au sein de la famille exigera une planification minutieuse.

Quelle que soit la forme choisie, il n’existe pas de solution standard concernant la transmission d’un bien immobilier. Dans des conditions particulières, chaque variante peut représenter la solution la plus attractive et équitable sur les plans émotionnels et financiers. Or, il est nécessaire d’entreprendre une importante réflexion pour qu’une telle transaction puisse aboutir à la satisfaction de toutes les parties.

Trois possibilités de transmission

  • La donation: cette forme de transmission requiert de la préparation. En pratique, on a majoritairement affaire à des donations partielles. Cela signifie que les donateurs s’octroient un droit d’habitation ou l’usufruit du bien immobilier. Ou encore, vendent le bien à un prix particulièrement attractif. Ce faisant, il faut veiller à ce que les moyens de financer ses vieux jours soient encore suffisants. En l’absence de descendants, le don d’un bien immobilier à une fondation peut aussi, par exemple, contribuer à créer un espace de logements à loyers modérés pour des personnes à faibles revenus.
  • L’héritage: la transmission d’un patrimoine est un sujet à la fois intime et universel où se mêlent enjeux émotionnels et financiers, liens intergénérationnels et solidarité. Quiconque souhaite transmettre son logement en héritage devrait se demander à qui et à quel prix. En principe, le bien revient à la parenté selon la succession légale, ceci en l’absence d’un testament ou d’un pacte successoral dont la rédaction permet au testateur de favoriser une personne ou un groupe de personnes. Cette solution peut être utile pour des personnes âgées sans descendance.
  • La vente: cette opération s’impose dès lors qu’une transmission du bien au sein de la famille n’entre pas en ligne de compte. En l’occurrence, elle exige d’adopter une stratégie: la priorité est-elle de maximiser le prix de vente? Il est alors indiqué de procéder à des appels d’offres. Au contraire, d’autres critères non financiers sont-ils à privilégier? Tout idéalisme mis à part, il ne faudra pas oublier que la vente d’un bien doit contribuer à la prévoyance vieillesse, selon la situation particulière de chacun.

Le cas échéant, une mise en location du bien peut également constituer une solution intermédiaire.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FinancesComment rénover rapidement le parc immobilier? La chronique immobilière d’UBSComment rénover rapidement le parc immobilier? La chronique immobilière d’UBS

EnergieLa face cachée du photovoltaïque intégré aux bâtiments. La chronique immobilière de l’EPFLLa face cachée du photovoltaïque intégré aux bâtiments. La chronique immobilière de l’EPFL

FinancesPropriété et retraite: les bonnes questions à se poser. La chronique immobilière de RaiffeisenPropriété et retraite: les bonnes questions à se poser. La chronique immobilière de Raiffeisen

Top