16.05.2019, 17:36

La loi la plus inutile de Suisse nous vient de Neuchâtel où le beer pong est interdit dans les bistrots

chargement
Importés des Etats-Unis, le beer pong est un jeu à boire qui demande une certaine adresse (illustration).

épinglé Le "Paragraphe rouillé" 2019 est décerné...au canton de Neuchâtel. Ce prix "honorifique", décerné par Priorité Liberté, récompense la loi la plus inutile de l'année, celle qui interdit d'organiser des beer pongs dans des établissements publics.

Le canton de Neuchâtel est le lauréat 2019 de la Communauté d'intérêts (CI) Priorité Liberté pour la loi la plus inutile et la plus superflue de l'année. L'interdiction du "beerpong" dans les restaurants est jugée absurde.

La Communauté d'intérêts (CI) Priorité Liberté a remis pour la 13e fois son "Paragraphe rouillé" mercredi soir à Zurich devant plus de 350 participants. Le canton de Neuchâtel est primé parce qu'il a ajouté à sa loi sur la police du commerce une interdiction du "beer pong" dans les restaurants.

Happy hours aussi interdites

Ainsi, il est interdit aux établissements publics d'organiser des "heures joyeuses" (tarifs avantageux à certaines heures pour les boissons alcoolisées) et des jeux à boire (beer pong). Cette loi vise à réduire la consommation d'alcool, notamment dans le cadre de jeux et de concours, et à protéger en particulier les jeunes contre les abus d'alcool.

 

 

Priorité Liberté remet chaque année depuis 2007 son "Paragraphe rouillé". "En attribuant cette distinction, elle entend sensibiliser le public, mais aussi les politiciens et les administrations au grand nombre de régulations bureaucratiques inutiles", précise-t-elle dans un communiqué. La communauté d'intérêts est présidée par le conseiller national UDC Gregor Rutz et recense plusieurs politiciens de l'UDC, du PLR et du PDC.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

jackpotGenève: les serveurs, cuisiniers et la femme de ménage pourront garder le pactole trouvé dans les WC des bistrotsGenève: les serveurs, cuisiniers et la femme de ménage pourront garder le pactole trouvé dans les WC des bistrots

EnvironnementNeuchâtel veut être la première ville suisse à bannir les pailles en plastique des bistrotsNeuchâtel veut être la première ville suisse à bannir les pailles en plastique des bistrots

Top