Washington: une policière règle un conflit entre ados en les défiant à la danse

chargement

Cool Après l'interpellation, ultra violente, d'une ado noire par un policier blanc, au milieu d'une salle de classe, une policière - toujours blanche - règle un conflit entre deux bandes d'adolescentes noires avec une méthode beaucoup plus douce. Elle n'hésite pas à les défier dans une battle de danse.

  30.10.2015, 09:28
Une battle de danse plutôt qu'une baston, la réponse intelligente de cette policière américaine.

Vous ne connaissez peut-être pas le Nae Nae. C'est LA danse à la mode chez les ados américaines. Le jeune rappeur Silento en a fait un tube déjà vu près de 360 millions de fois sur Youtube

Et, apparemment, c'est aussi une arme utilisée par une policière de Washington pour mettre un terme à une bagarre entre deux bandes d'ados.

L'histoire s'est déroulée ce lundi, dans la capitale fédérale américaine, rapporte le Washington Post. A la sortie du lycée, deux groupes de filles ont commencé à se battre. Une policière est alors intervenue pour les séparer. 

L'une des jeunes filles a alors mis la chanson de Silento sur son téléphone portable et s'est mise à danser pour narguer l'officier, qui a éclaté de rire en disant qu'elle dansait beaucoup mieux qu'elle. Elles se sont ainsi lancée dans un battle de danse. 

"Je voulais me faire cette fille, mais la police m'a dit de rentrer chez moi", raconte Aaliyah Taylor, une jeune Afro-Américaine de 17 ans sur sa page Facebook, "on a passé un accord: si je gagne tu t'en vas, si tu gagnes je me tire. Eeeeeeet elle est partie."

Mais au final, les deux se sont déclarées vainqueur et ça s'est finit par une belle embrassade entre les deux danseuses. Le calme est revenu et tout le monde est rentré chez soi.

Le Washington Post est parvenu à joindre la policière, un peu embarrassée par l'ampleur qu'avait prise cette histoire. "C'est ce qu'on fait tous les jours." Et l'un des responsables de la police de Washington D.C., Marinos Marinos, confirme: "Ce genre d'échanges entre policiers et jeunes est très courant. Mais ils ne finissent pas tous sur internet. On est des êtres humains comme les autres. Tous les jours on a des contacts avec des milliers de citoyens et ils sont presque toujours positifs."

Pour Aaliyah Taylor, cette expérience était très positive: "Je pensais que tous les policiers étaient méchants, parce que c'est comme ça que je les voyais. Maintenant, je sais qu'il y aussi de bons policiers."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

violenceEtats-Unis: un policier filmé en train de frapper une élève noire dans une salle de classeEtats-Unis: un policier filmé en train de frapper une élève noire dans une salle de classe

Etats-UnisUn policier tué d'une balle dans la tête à New YorkUn policier tué d'une balle dans la tête à New York

peine de mortTexas: Licho Escamilla avait tué un policier en 2001, il a été exécuté cette nuit par injection létaleTexas: Licho Escamilla avait tué un policier en 2001, il a été exécuté cette nuit par injection létale

justiceNew York: le basketteur Sefolosha accuse les policiers de brutalitéNew York: le basketteur Sefolosha accuse les policiers de brutalité

Top