17.05.2018, 00:01

La dure réalité des actions

Premium
chargement
«Le cinéaste oppose la rhétorique néolibérale à la lutte désordonnée des ouvriers»
Par Raphaël Chevalley

«EN GUERRE» Après «La loi du marché», Stéphane Brizé et Vincent Lindon sont de retour à Cannes avec un film convulsif sur les luttes ouvrières à l’heure de la mondialisation.

Opérant à la lisière du documentaire, Stéphane Brizé s’est imposé comme l’un des meilleurs observateurs de la vie quotidienne et de ses injustices, avec des films comme «Le bleu des villes» ou «Mademoiselle Chambon». Après un Prix d’interprétation masculine à Cannes en 2015 pour «La loi du marché», où Vincent Lindon interprète un chômeur en fin de droit, puis...

À lire aussi...

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

EgalitéCinéma: plus de femmes et moins de Blancs aux OscarsCinéma: plus de femmes et moins de Blancs aux Oscars

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

Carnet noirCinéma: Joel Schumacher, réalisateur de deux «Batman», est mort à 80 ansCinéma: Joel Schumacher, réalisateur de deux «Batman», est mort à 80 ans

Top