Réservé aux abonnés

«Jack Preger est un rebelle à l’image»

Le photographe valaisan Benoît Lange livre un portrait documentaire sur Jack Preger, ce célèbre médecin de 86 ans qui a voué son existence à sauver des vies à Calcutta.
02 nov. 2016, 23:30
/ Màj. le 03 nov. 2016 à 00:01
film1

Photographe autodidacte, Benoît Lange documente depuis les années 1990 le travail et les projets de Jack Preger, dit «Docteur Jack». Le créateur de la «street médecine» et le cinéaste photographe sont de passage en Suisse à l’occasion de la sortie du premier film consacré à Jack lui-même. Rencontre.

Benoît Lange, pourquoi avoir choisi de faire un film sur Jack Preger?

Avant, je filmais les projets de Jack Preger, parce qu’il refusait d’être filmé et de révéler sa vie privée, qu’il a toujours préservée des médias. Ces 29 ans de complicité, qui est devenue de l’amitié, m’ont permis de franchir cet...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois